Séniors

Comment trouver une assurance décés sans questionnaire médical ?

Comment trouver une assurance décès sans questionnaire médical ?

Un questionnaire médical constitue un ensemble d’informations sur la santé d’un client potentiel. Les assureurs l’utilisent pour déterminer le profil de risque afin de définir le montant de cotisation. Même si la plupart des contrats d’assurance décès l’exigent, d’autre part contre ne le demandent pas. Cependant, cette dernière catégorie est difficile à trouver. Souscrire à une assurance décès sans questionnaire médical dépend de plusieurs éléments. Voici plus d’informations sur comment souscrire à ce type d’assurance décès.

Qu’est-ce qu’un questionnaire médical ?

Les compagnies d’assurance soumettent très souvent un questionnaire médical à leurs clients qui veulent souscrire une assurance décès. Son but est de connaître l’état de santé du souscripteur afin de lui fixer un montant de cotisation raisonnable. Le questionnaire renseigne généralement sur les éléments suivants du client. Il s’agit de :

  • l’âge et la taille du souscripteur ;
  • traitements médicaux en cours ;
  • ses antécédents familiaux ;
  • savoir s’il est alcoolique ou non ;
  • sportif ou non ;
  • fumeur ou non ;
  • son point médical des 5 dernières années ;
  • savoir s’il est souffrant d’une maladie longue ou non, etc.

Un assureur peut décider d’accompagner ce questionnaire d’examens de santé qui confirmeront ou non les informations fournies. Comme mentionné plus haut, plusieurs assureurs refusent d’accorder ce type d’assurance aux fumeurs. D’autres compagnies leur proposent des contrats évolutifs.

Par ailleurs, en fonction des réponses fournies, une compagnie d’assurance peut volontairement conseiller une assurance décès sans questionnaire médical à son client.

Qu’est-ce qu’une assurance décès sans questionnaire médical ?

Une assurance décès sans questionnaire médical comprend l’assurance décès proprement dite et le décès maladie. De fait, quand celui qui y a souscrit décède d’une maladie, ses ayants droit ne bénéficient que de la prime décès maladie. Mais en cas de décès sans maladie, ils bénéficient du montant total de l’assurance.

Cependant, ce type de contrat d’assurance présente quelques limites. La première concerne les cotisations qui sont plus importantes. Comparées à une assurance décès avec questionnaire, les conditions et les garanties changent. La deuxième, ce sont les garanties qui sont très limitées. Le client ne peut pas bénéficier par exemple d’une assurance invalidité ou d’une assurance incapacité de travail.

Autre limite d’une assurance décès sans questionnaire médical : si l’assuré décède d’une maladie antérieure à la signature du contrat d’assurance, ce dernier peut être annulé.

Selon la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), un souscripteur peut omettre de mentionner un cancer dans deux cas. Le premier cas c’est quand cette maladie est survenue avant ses 18 ans et qu’il est déjà guéri depuis 5 ans. Le deuxième cas, c’est quand la maladie est survenue après ses 18 ans, mais est guérie il y a plus de 10 ans.

L’assurance décès sans limites d’âge est une assurance qui ne nécessite pas de questionnaire médical pour sa souscription. Elle est encore appelée assurance décès vie entière. Elle dispose de quelques caractéristiques.

  • Sa souscription se fait sans tenir compte de l’état de santé de l’assuré. Elle est sur une durée indéterminée.
  • L’assuré définit au moment de la souscription du montant du capital.
  • Ce capital est versé à ses ayants droit après son décès sans tenir compte de son âge.
  • L’assureur peut utiliser une partie du capital pour financer les obsèques du souscripteur.
  • Le capital de l’assuré peut servir à aider financièrement sa famille à son décès.
  • Après la mort de l’assuré, son conjoint peut bénéficier des subsides suffisants même s’ils n’étaient pas mariés.

Pour la souscription à ce type de contrat, c’est l’assuré lui-même qui détermine les clauses du contrat. Il choisit ses ayants droit, le montant du capital et le type de versement de la prime. Le contrat est donc établi en fonction de la situation financière de chaque client. Un assuré peut même inclure dans son contrat la clause de contrat rachetable qui lui permet de récupérer tout ou une partie de son capital.

Comment souscrire à une assurance décès sans questionnaire médical ?

L’assurance décès sans questionnaire médical est un service offert par peu d’assureurs prévoyance. Il s’agit d’une offre rare qui demande une souscription annuelle très élevée. Il est souvent proposé aux personnes qui souffrent d’une maladie dont le risque de décès augmente significativement. C’est la raison pour laquelle leur accès aux assurances décès classiques reste très limité. La prime annuelle de cette assurance qui leur est proposée dépasse celle des assurances décès sans questionnaire médical.

Les personnes souhaitant bénéficier d’une assurance décès sans questionnaire médical peuvent demander un devis afin d’évaluer l’offre proposée. Il est conseillé de comparer les contrats d’assurance décès avec avant toute souscription. Cela permet de faire le meilleur choix. Plusieurs courtiers d’assurance sont disponibles en ligne pour faciliter cet exercice.

Pour souscrire une assurance décès sans questionnaire médical, il faut fournir des justificatifs de son état de santé aux compagnies.

Toutefois, le questionnaire médical n’est pas un frein à la souscription d’une assurance décès. Elle n’est nécessaire que quand la compagnie a besoin des certificats supplémentaires comme l’assurance invalidité et l’assurance incapacité de travail.

Quoi qu’il en soit avant de souscrire un contrat d’assurance décès sans questionnaire médical, il est préférable d’utiliser un comparateur en ligne. Si le souscripteur éprouve des doutes sur les différents devis, il est mieux de faire appel aux services d’un courtier en assurance. Il est le spécialiste de ce type de question.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %