Santé & Bien-être

Pourquoi la cigarette électronique me fait tousser ?

La cigarette électronique est un dispositif électronique sous forme de cigarette qui produit de la vapeur en échauffant sans combustion un liquide aromatisé contenant ou non de la nicotine. Cette vapeur est ensuite aspirée par le consommateur à la façon d’une cigarette à tabac. La cigarette électronique est généralement proposée aux fumeurs afin de les aider à arrêter de fumer, en raison de son caractère non-toxique. Cependant, près de 57 % des vapoteurs se sont mis à tousser lorsqu’ils ont commencé à l’utiliser. Découvrez ici la raison de cet état de choses.

Un taux de nicotine inadapté

La nicotine contenue dans la plupart des cigarettes électroniques joue un rôle important dans le processus de sevrage des gros fumeurs mais aussi dans leur dépendance vis-à-vis de la cigarette à tabac. Aussi, c’est grâce à elle que vous retrouvez ce fameux hit avec votre e-cigarette : un mélange de sensation de grattement de gorge et de plaisir. Ainsi, si le dosage de la nicotine est élevé, la sensation de grattement va s’intensifier et provoquer une toux. Les premiers modèles de cigarettes électroniques ne produisaient pas assez de nicotine à l’époque. Le matériel de vape délivrait une petite puissance de vape d’environ 10 watts. Aujourd’hui, avec l’évolution de l’industrie, la qualité du matériel s’est améliorée. On assiste à des puissances bien plus supérieures, fournissant au consommateur un fort taux de nicotine en peu de temps. Il faudrait donc adapter votre taux de nicotine à la puissance de votre batterie pour que ce hit ne soit trop important pour votre gorge. Par ailleurs, il se peut que vous ayez trouvé votre taux de nicotine idéal mais que votre e-cigarette continue de vous faire tousser.

Un matériel inadapté à vos besoins

Pour jouir efficacement et sainement de la cigarette électronique, vous devez la choisir selon vos besoins et vos objectifs. Vous devez également faire votre choix selon votre manière de fumer (vous aspirez votre fumée directement dans vos poumons ou vous la laissez dans la bouche avant de l’inspirer). Dans la majorité des cas, la puissance de la cigarette électronique est un peu trop forte par rapport au niveau de l’utilisateur. Dans de telles circonstances, vous vous exposez à des toussotements. En ayant une puissance plus forte, l’appareil risque de vous faire plus de mal que de bien. Au-delà d’irriter votre gorge et de vous provoquer une toux, elle peut endommager vos organes respiratoires internes.

Lorsque vous débutez avec l’e-cigarette, par exemple, vous devez opter pour une cigarette à puissance modérée et adaptée à votre tirage. Il est recommandé qu’elle soit tout au plus de 15 watts. La technique d’inhalation est aussi un facteur à prendre en compte. Dans la vape, il existe une multitude de cigarettes électronique. Certaines ont des tirages dits serrés, c’est-à-dire que la vapeur est aspirée par la bouche et est dirigée directement vers les poumons. D’autres sont de type indirect, et sont tout indiquées contre la toux. Elles proposent une puissance faible et sont plus faciles à inhaler.

Une intolérance à un arôme

Il n’existe pas d’allergie à la cigarette électronique à proprement parler mais il arrive parfois que votre toux soit due à une allergie à un arôme naturel contenu dans les e-liquides ou au Propylène Glycol. Ce dernier entre dans la composition des produits alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques. C’est un corps fluide qui contribue à apporter l’arôme en bouche. Avec sa vapeur fine et légère, il permet un rendu de saveur plus optimum. Cependant, il produit moins de vapeur et donne un rendu plus sec. Lorsqu’on l’ajoute à la nicotine, il accentue le fameux hit recherché par les fumeurs et peut piquer en gorge et provoquer une toux. Quant aux arômes naturels, ils peuvent ne pas convenir à tout le monde. Généralement, on réussit quand même à vapoter certains liquides électroniques et d’autres pas. Il faudrait donc essayer plusieurs e-liquides avec des arômes différents et déterminer ce qui vous conviendrait.

Au terme de notre analyse, nous retiendrons que la cigarette électronique offre des avantages considérables dont l’un des plus notables est son rôle crucial dans le processus de guérison des accros à la cigarette à tabac. En outre, pour l’utiliser confortablement et éviter certains désagréments comme la toux, le consommateur se doit de prendre certaines précautions et respecter un minimum de conditions.

Tout savoir sur les cigarettes électroniques

Si vous venez juste d’arrêter de fumer et que vous avez fait l’acquisition d’une cigarette électronique, vous devez vous poser plein de questions sur son fonctionnement. En vous rendant sur le site https://www.sitedecigaretteelectronique.com, vous pourrez avoir des réponses claires à certaines de vos questions. Par exemple, si vous vous demandez si la cigarette électronique est plus économique que la cigarette traditionnelle, vous apprendrez qu’en plus des bénéfices que vous allez ressentir sur votre santé, votre porte monnaie se portera également mieux.

Il faut savoir qu’en achetant une cigarette électronique, vous dépenserez un budget de départ conséquent. Ensuite, vous n’aurez qu’à acheter de l’eliquide et à changer les pièces de votre ecigarette qui seront défaillantes avec le temps. Pour assurer la longévité et la performance de votre cigarette électronique, vous devrez la nettoyer régulièrement. Si vous n’avez pas la bonne méthode pour démonter et nettoyer l’appareil, vous pouvez endommager votre ecigarette.

Pour nettoyer votre cigarette électronique, vous devrez au préalable nettoyer l’embout buccal. Il faudra donc le retirer pour le laver. La quasi-totalité des éléments d’une cigarette électronique sont démontables. Pour retirer la batterie, vous devrez ouvrir la trappe qui se trouve sur la base de l’appareil. Si votre batterie n’est pas démontable, vous pouvez la nettoyer simplement avec un chiffon.

Vous trouverez le clearomiseur soit sur la base de l’ecigarette, soit sur le bouchon. Il faudra le dévisser pour le nettoyer. Nettoyer correctement votre cigarette électronique vous permettra de la conserver en bon état de fonctionnement sur le long terme. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la manière d’inhaler la vapeur de votre cigarette électronique, vous pourrez en trouver sur le site de notre partenaire.

Si les fumeurs traditionnels inhalent la fumée, et l’envoient aux poumons, il en est de même pour la vapeur que vous allez inhaler. Si vous effectuez un tirage serré, vous pouvez inhaler la vapeur, la garder dans votre bouche et l’envoyer ensuite dans vos poumons. Le tirage aérien, lui, consistera à envoyer directement la vapeur dans vos poumons.

En tant que vapoteur, il est essentiel d’acheter un kit de cigarette électronique de qualité, qui sera en adéquation avec vos besoins. Il faudra donc que vous preniez en compte différents critères avant d’acheter votre cigarette électronique. Il faudra d’abord vérifier les performances du dispositif électrique.

L’autonomie de la batterie est un paramètre important à prendre en compte. Vous devez en choisir une qui sera adaptée à votre fréquence de vapotage. Pour un petit fumeur, vous aurez besoin d’une autonomie de 1 500 mAh. Pour une consommation plus fréquente, vous pouvez choisir une batterie avec une autonomie comprise entre 1 500 et 2 500 mAh.

Vous devez également faire attention au type de résistance que vous allez choisir. Celle-ci influence les sensations perçues et l’intensité du tirage de vapeur. Vous devez aussi prendre en compte le mode d’inhalation que vous souhaitez avoir. Pour un hit doux et une inhalation indirecte, vous aurez besoin d’une résistance supérieure à 1 Ohm. Il faut savoir que les cigarettes électroniques sont disponibles en trois formats.

Le tube a une forme compacte qui ressemble à la forme d’une cigarette traditionnelle. Il est assez léger avec un petit réservoir. Les cigarettes de type pod sont discrètes mais plus puissantes, avec une autonomie réduite. Les boxs sont plus performants grâce à leur polyvalence et à la taille importante de leur batterie. Les formats pod et tube sont plus adaptés aux fumeurs occasionnels et aux débutants.

La box est plus adaptée aux anciens fumeurs dans le cadre d’un sevrage tabagique ou aux amateurs. Il ne faut pas forcément payer cher pour avoir du bon matériel. Il faut savoir que les kits haut de gamme coûtent près de 80€. Si vous débutez dans la vape, vous pouvez tout aussi bien acheter un kit sans fonctionnalités high-tech pour un prix de moins de 30€.

La qualité d’un kit de cigarette électronique va dépendre de ses performances et de sa simplicité d’utilisation. Il faudra aussi prendre en compte les fonctionnalités supplémentaires et la réputation des fabricants. N’hésitez pas à choisir de l’eliquide avec une composition naturelle afin de prendre soin de votre santé.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %