Lifestyle

Voyager en avion avec cigarette électronique : comment faire ?

Vous êtes vapoteur et vous aurez bientôt un avion à prendre pour votre voyage d’affaires ou vos vacances ? D’abord, sachez qu’il est interdit de vapoter en vol. cependant, vous avez le droit d’amener avec vous votre cigarette électronique préférée pour en profiter une fois arrivé à destination. Voici ce que vous devez savoir pour transporter votre e-cigarette sereinement.

Accus : à transporter avec vous en cabine

Il convient de garder à l’esprit que les accus représentent un risque d’incendie. C’est la raison pour laquelle l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) interdit leur transport en soute. Vous devez donc conserver vos accus avec votre bagage à main. Dans ce cas, il est nécessaire de les stocker dans des pochettes de protection ou des boîtiers. Cela permet d’éviter toute décharge inattendue.

Vous pourrez par la même occasion vous prémunir de tout allumage inopportun de votre cigarette dans la soute. Cela peut en effet engendrer des conséquences désastreuses. Sachez en outre que vous n’avez pas le droit de recharger votre e-cigarette durant votre vol. Une telle mesure a été prise afin de prévenir le risque d’incident dans l’éventualité de surchauffe de votre appareil.

E-liquides : à transporter avec vous ou en soute

Contrairement aux accus, les e-liquides n’entrent pas dans le champ des appareils électroniques. Les règles concernant leur transport en avion sont spécifiques. Ils sont en effet considérés comme étant des produits cosmétiques. Vous devrez donc les transporter dans un sachet plastique transparent soigneusement fermé. La dimension de ce dernier ne devra pas excéder 20 cm². Le contenant de chaque sac est limité à 100 ml et le volume total ne doit pas être supérieur à 1 litre. Le sachet doit être stocké dans un lieu facilement accessible pour être présenté à chaque contrôle de sécurité.

Il faut aussi noter que certains douaniers disposent du dispositif de détection de nicotine. Vous devrez alors éviter d’emporter des e-liquides contenant un taux de nicotine supérieur à la limite autorisée dans votre pays de destination. Ainsi, vous ferez mieux de bien vous renseigner sur la réglementation en vigueur sur l’usage de cigarette électronique avant de partir où que ce soit. Sachez qu’il existe certains pays qui interdisent strictement l’e-cigarette. Autant prendre son temps à faire quelques recherches avant le voyage pour éviter les mauvaises surprises.

Quelques astuces pour éviter les fuites de vos e-liquides

À cause de la pressurisation et la dépressurisation durant le vol, votre matériel est soumis à de fortes contraintes. Votre e-liquide pourra ainsi se liquéfier. Il en résulte très souvent des fuites de votre clearomiseur. Pour ne pas en arriver là, deux solutions s’offrent à vous. La première est de vider vos tanks pendant la préparation de votre bagage.

Si vous ne voulez pas vider votre flacon, l’autre option consiste à le conserver dans une housse appropriée enrobée du papier absorbant. Dans tous les cas, il faut attendre d’avoir passé le contrôle de sécurité pour procéder au conditionnement afin d’éviter les désagréments. Certains vapoteurs utilisent aussi des modèles spécifiques de cartomiseurs lorsqu’ils vont prendre un avion.

Il s’agit d’un atomiseur très connu pour sa propriété à absorber efficacement les e-liquides dans du coton. Malheureusement, ce produit est actuellement en voie de disparition. Dernier conseil important, vous devez maintenir vos tanks en position verticale durant le vol pour voyager en toute quiétude.

Les pays qui interdisent la vape

Attention, avant de vous renseigner sur la manière dont vous devez transporter votre cigarette électronique, vos accus et vos flacons de eliquides, il est primordial de prendre des renseignements sur le pays dans lequel vous vous rendez ou du pays où vous faites escale. En effet, tous les pays n’ont pas la même réglementation. Dans certains, le vapotage est tout bonnement interdit.

Vapoter en Europe

Si nous prenons l’exemple de la France, vous devez savoir que c’est la directive des produits de tabac qui est en vigueur. C’est d’ailleurs aussi valable pour tous les pays des États membres. Ainsi, si vous voyagez dans ces pays, votre flacon de eliquide doit :

  • faire moins de 10 ml s’il contient de la nicotine
  • le dosage maximal autorisé de nicotine dans les flacons ne doit pas dépasser les 20 mg/ml.
  • avoir un emballage où est inscrit sa composition, la concentration de nicotine et les recommandations sanitaires.

Si vous désirez acheter un flacon de eliquide qui respecte cette réglementation, pour voyager sereinement en Europe, nous vous conseillons ce site web. Vous y découvrirez des marques renommées, comme Vincent Dans les Vapes ou encore Cirkus, pour n’en citer que quelques-unes.

Attention, dans certains pays européens, il est interdit de vapoter dans les lieux publics. C’est notamment le cas de la Finlande, de l’Espagne. Pour la Finlande, il est également interdit de vapoter en voiture, si vous êtes en présence d’enfants âgés de moins de 15 ans. Toujours en Europe, en plus des lieux publics, il est aussi interdit de vapoter dans les transports en commun en Grèce, Italie, Irlande, Portugal, Colombie (oui, c’est hors Europe).

Vapoter dans le reste du monde

Si vous partez vers l’Asie, la Corée du Sud et le Japon mettent à disposition des zones spécifiques pour vapoter. Au Cambodge, à Singapour, à Hong-Kong, au Vietnam et en Inde, le vapotage est interdit. En Thaïlande, il est interdit de vapoter dans la rue. En Malaisie, cela dépend des États. À Taïwan, la vape avec nicotine doit être une prescription médicale et avoir une autorisation du ministère taïwanais. Il vaut mieux respecter la réglementation de ces pays, si vous ne voulez pas finir en prison.

Pour l’Australie, vous devrez avoir une ordonnance médicale, car les flacons de nicotine ne sont autorisés que de cette manière, la substance étant considérée comme toxique. Attention, tous les États Australiens n’ont pas la même réglementation. Nous vous invitons donc à prendre vos renseignements.

En Amérique du Sud, certains pays ont tout simplement interdit la cigarette électronique. Aussi, si vous vous rendez au Brésil ou en Argentine, vous devrez laisser votre matériel de Vape en France. En ce qui concerne le Venezuela, vous pourrez vapoter, mais il vous sera impossible d’acheter quoi que ce soit sur place. Vous devrez donc prévoir tout ce dont vous avez besoin, pour pouvoir utiliser votre ecigarette sur place. Pour le Mexique, nous ne pouvons vous affirmer quoi que ce soit, car rien n’est clairement défini. Vous pouvez donc avoir la chance de vapoter tranquillement, comme vous faire saisir votre matériel à la douane.

Au Moyen-Orient, oubliez l’idée de vapoter au Liban et aux Émirats-Arabe.

Du côté de l’Afrique, en Afrique du Sud vous devrez vapoter sans nicotine. En Ouganda et au Ghana, vous ne pourrez pas le faire du tout.

Pour une destination île Maurice, prenez votre matériel avec vous, car vous ne pourrez rien acheter sur place.

Comme vous le voyez, vous avez tout intérêt à bien préparer votre voyage, pour que tout se passe sereinement, et que vous n’enfreigniez pas les lois qui sont en vigueur, arrivés à destination.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %