Lifestyle

Voyager en avion avec cigarette électronique : comment faire ?

Vous êtes vapoteur et vous aurez bientôt un avion à prendre pour votre voyage d’affaires ou vos vacances ? D’abord, sachez qu’il est interdit de vapoter en vol. cependant, vous avez le droit d’amener avec vous votre cigarette électronique préférée pour en profiter une fois arrivé à destination. Voici ce que vous devez savoir pour transporter votre e-cigarette sereinement.

Accus : à transporter avec vous en cabine

Il convient de garder à l’esprit que les accus représentent un risque d’incendie. C’est la raison pour laquelle l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) interdit leur transport en soute. Vous devez donc conserver vos accus avec votre bagage à main. Dans ce cas, il est nécessaire de les stocker dans des pochettes de protection ou des boîtiers. Cela permet d’éviter toute décharge inattendue.

Vous pourrez par la même occasion vous prémunir de tout allumage inopportun de votre cigarette dans la soute. Cela peut en effet engendrer des conséquences désastreuses. Sachez en outre que vous n’avez pas le droit de recharger votre e-cigarette durant votre vol. Une telle mesure a été prise afin de prévenir le risque d’incident dans l’éventualité de surchauffe de votre appareil.

E-liquides : à transporter avec vous ou en soute

Contrairement aux accus, les e-liquides n’entrent pas dans le champ des appareils électroniques. Les règles concernant leur transport en avion sont spécifiques. Ils sont en effet considérés comme étant des produits cosmétiques. Vous devrez donc les transporter dans un sachet plastique transparent soigneusement fermé. La dimension de ce dernier ne devra pas excéder 20 cm². Le contenant de chaque sac est limité à 100 ml et le volume total ne doit pas être supérieur à 1 litre. Le sachet doit être stocké dans un lieu facilement accessible pour être présenté à chaque contrôle de sécurité.

Il faut aussi noter que certains douaniers disposent du dispositif de détection de nicotine. Vous devrez alors éviter d’emporter des e-liquides contenant un taux de nicotine supérieur à la limite autorisée dans votre pays de destination. Ainsi, vous ferez mieux de bien vous renseigner sur la réglementation en vigueur sur l’usage de cigarette électronique avant de partir où que ce soit. Sachez qu’il existe certains pays qui interdisent strictement l’e-cigarette. Autant prendre son temps à faire quelques recherches avant le voyage pour éviter les mauvaises surprises.

Quelques astuces pour éviter les fuites de vos e-liquides

À cause de la pressurisation et la dépressurisation durant le vol, votre matériel est soumis à de fortes contraintes. Votre e-liquide pourra ainsi se liquéfier. Il en résulte très souvent des fuites de votre clearomiseur. Pour ne pas en arriver là, deux solutions s’offrent à vous. La première est de vider vos tanks pendant la préparation de votre bagage.

Si vous ne voulez pas vider votre flacon, l’autre option consiste à le conserver dans une housse appropriée enrobée du papier absorbant. Dans tous les cas, il faut attendre d’avoir passé le contrôle de sécurité pour procéder au conditionnement afin d’éviter les désagréments. Certains vapoteurs utilisent aussi des modèles spécifiques de cartomiseurs lorsqu’ils vont prendre un avion.

Il s’agit d’un atomiseur très connu pour sa propriété à absorber efficacement les e-liquides dans du coton. Malheureusement, ce produit est actuellement en voie de disparition. Dernier conseil important, vous devez maintenir vos tanks en position verticale durant le vol pour voyager en toute quiétude.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %