Santé & Bien-être

E-Liquide : Quels sont les dangers du sel de nicotine sur la santé ?

Substitut du tabac, l’e-liquide est la principale matière de la cigarette électronique. Il en existe aujourd’hui deux types : l’e-liquide à la nicotine purifiée et celui au sel de nicotine. Quelle est la différence entre ces deux types de e-liquide ? Quels sont les dangers liés à l’utilisation du sel de nicotine ? Éléments de réponse !

La nicotine, qu’est-ce que c’est ?

La nicotine est un produit issu de la plante de tabac. Substance prouvée toxique, elle est un puissant psychotrope. Agissant sur le système nerveux, la nicotine crée une dépendance chez l’Homme. Il faut également noter que la nicotine est employée comme insecticide et herbicide.

D’un avis général, la cigarette électronique est le meilleur remède pour les fumeurs. En effet, elle leur permet de sortir de leur dépendance vis-à-vis du tabac. Ce miracle est rendu possible grâce au e-liquide. C’est le substitut parfait au tabac. Il est composé de propylène glycol (PG), de glycérine végétale (VG), d’arômes, d’alcool, d’eau et de nicotine.

Nicotine purifiée et sel de nicotine

Encore appelée nicotine base, la nicotine purifiée est utilisée dans les e-liquides classiques. Elle est extraite des plants de tabac à la suite de nombreux traitements chimiques. Une fois extraite, elle est épurée. À ce niveau, de la soude est ajoutée sur la feuille de tabac. La nicotine ainsi obtenue a un ph autour de 8.

Le sel de nicotine quant à lui, est un dérivé de la nicotine naturelle. Il est obtenu grâce à un mélange entre soude et acide. Le mélange obtenu est plus acide que le produit d’origine. Tout comme celui de la nicotine des cigarettes blondes, son ph est autour de 6.

Très employé dans les e-liquides de cigarettes électroniques, il imite les effets produits par la nicotine naturelle. Contrairement à la nicotine purifiée, elle offre aux fumeurs des sensations plus intenses. Le hit est également plus doux et beaucoup moins agressif qu’avec la nicotine purifiée. Dérivé de la plante de tabac, elle favorise une sensation de satiété quasi instantanée. Ainsi, même avec une dose minime, le vapeur est satisfait.

Effets sur la santé

Les vapoteurs utilisant le sel de nicotine n’ont rien à craindre. S’accordant sur le sujet, les professionnels de la santé estiment que ces liquides ne sont pas nocifs. Toutefois, le fumeur doit veiller à contrôler la dose consommée. En cas de surdosage, le fumeur peut être sujet à des malaises. Entre autres, il aura des maux de tête et des vertiges. Dans le pire des cas, des vomissements seront également observés.

Dosage et équipements adéquats

En termes de dosage, pas de panique ! Même les vapoteurs ayant de forts besoins peuvent aisément consommer jusqu’à 20 mg/ml de sel de nicotine. L’absorption des liquides au sel de nicotine est quasiment identique qu’avec la nicotine classique. En vapant 1 ml de e-liquide dosé à 20 mg/ml, l’organisme absorbera 20 mg de nicotine.

Il faut noter que les liquides au sel de nicotine ne s’adaptent pas avec les cigarettes électroniques ordinaires. En effet, pour une expérience intense, un matériel adapté est nécessaire. Il vous faut donc des appareils ayant une résistance à faible puissance (inférieur à 1 ohm). Outre cet aspect, la cigarette électronique doit avoir un tirage serré. Cela évitera une vape directe, qui pourrait entrainer un surdosage.

Le sel de nicotine pour tous ?

Bien que les liquides au sel de nicotine soient accessibles à tous, ils s’adressent à une cible précise. En tête de liste figurent les gros fumeurs (recherchant une sensation semblable à celle de la cigarette) et les nouveaux vapoteurs. Viennent ensuite les vapoteurs fatigués d’être toujours accrochés à leur vape. Enfin, il y a les vapeurs ne supportant plus le hit agressif de la nicotine classique sont également concernés.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %