comment fonctionne alarme incendie
in

Comment fonctionne un système d’alarme avec détecteur d’incendie ?

Un système d’alarme avec détecteur d’incendie fonctionne en détectant la fumée et/ou la chaleur. Ces dispositifs réagissent à la présence de fumée ou aux températures extrêmement élevées qui sont présentes lors d’un incendie. Une fois le dispositif activé, il envoie un signal au système d’alarme pour qu’il exécute la réponse programmée pour cette zone.

Différence entre détecteur d’incendie et détecteur de fumée

Étant donné qu’un détecteur d’incendie fonctionne généralement en détectant de la fumée et/ou de la chaleur, et non un incendie réel, ces dispositifs ne sont généralement pas appelés « détecteurs d’incendie ». Ils sont plutôt appelés « détecteurs de fumée » et « détecteurs de chaleur ».
Certains de ces appareils sont des appareils à fonction unique qui ne détectent que la fumée ou les températures élevées. Cependant, d’autres détecteurs sont multifonctions et ils détectent à la fois la présence de fumée et de températures élevées.

Les alarmes incendie multifonctions : des modèles plus efficaces

Les dispositifs multifonctions sont généralement les plus efficaces lorsqu’il s’agit de détecter un incendie. Cependant, les dispositifs à fonction unique sont généralement moins coûteux. De plus, les appareils multifonctions ne conviennent pas forcément à tous les endroits.
Par exemple, il peut y avoir une pièce dans la maison où la fumée est souvent présente. Il peut s’agir d’une cuisine ou d’une pièce réservée aux herbes à fumer. Pour ces zones, un détecteur de chaleur à fonction unique peut être plus approprié qu’un détecteur de fumée et de chaleur à double fonction.
comment fonctionne detecteur incendie
Une fois qu’un détecteur de fumée et/ou de chaleur est activé, il envoie un signal au système d’alarme pour qu’il exécute une réponse prédéterminée. De nombreux utilisateurs configurent leur système pour qu’il envoie immédiatement un signal de détresse à une station centrale de surveillance dès que le dispositif s’active.
Cela permet de s’assurer que les pompiers sont envoyés sur les lieux le plus rapidement possible. Cependant, il est également courant d’exiger que le capteur reçoive une vérification de l’incendie avant d’envoyer une alerte à la station centrale.
Cela implique généralement que le capteur s’active deux fois dans un court laps de temps. En programmant le capteur de cette manière, l’utilisateur peut éviter les fausses alarmes.

La technologie infrarouge : idéal pour détecter un vrai incendie

En outre, bon nombre des nouveaux « capteurs de détection d’incendie », sont capables d’utiliser la technologie infrarouge pour détecter le scintillement des flammes associé à un incendie. À l’avenir, il sera peut-être possible de disposer d’un véritable « capteur d’incendie », capable de détecter spécifiquement le feu réel, plutôt que la fumée et la chaleur qui lui sont associées.
A découvrir :   Où placer son caisson de basse pour obtenir un bon son ?

A propos de l'auteur, Laurent Pérez

Rédacteur web depuis plusieurs années maintenant, j'écris sur de nombreux sujets qui me tiennent à coeur sans me prendre la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment déclencher ses règles ? 4 astuces naturelles

Comment choisir son taux de PG / VG pour une vape personnalisée ?