Maison

Installer un poêle à bois sans conduit de cheminée : est-ce possible ?

De tous les systèmes de chauffages existants, le chauffage au bois semble être l’option favorite des ménages français. Il est en effet plus écologique et plus économique que les autres méthodes de chauffage, notamment celles employant le gaz, le fioul, etc. Est-il possible d’installer un poêle à bois, ne disposant pas de conduit de fumée ? Retrouvez ici des éléments de réponse.

Que dit la loi sur l’installation d’un poêle à bois sans conduit de cheminée ?

Il existe en France une réglementation concernant les logements construits avant l’année 2006. Celle-ci stipule que tous les lieux d’habitation érigés après le 1er janvier 2006 doivent être équipés d’un conduit de cheminée pour permettre l’évacuation des fumées. On peut donc en déduire que cette réglementation ne concerne pas les habitations construites avant l’an 2006. C’est donc dans des maisons pareilles qu’il serait possible d’installer un poêle à bois sans conduit de cheminée.

Cependant, il est indispensable d’évacuer les fumées produites depuis l’appareil de chauffage. Pour cela, à défaut d’un conduit de cheminée, il est possible de réaliser un système de tubage du poêle à bois. Il y va de la sécurité du logement. Notons également que si ce tubage est mal réalisé, il y aurait un grand risque d’incendie. Afin d’éviter ce genre de panique, il est conseillé de faire recours à un chauffagiste professionnel.

Les différents tubages dans l’installation d’un poêle à bois ?

Si votre logement a été construit avant 2006, vous avez le choix entre trois types de tubages pour l’installation de votre poêle à bois.

La sortie de toiture

C’est un système de tubage fonctionnel. Il peut traverser les murs et les planchers de sorte à évacuer la fumée en sortant par le toit, à 40 cm du faîtage. Il n’est cependant pas réalisable dans toutes les maisons. Cela est dû au fait que les matériaux de construction ne permettent pas souvent le passage du tube.

La sortie de façade

La sortie de façade est sans doute le système de tubage le moins onéreux. Elle consiste à évacuer la fumée générée par le poêle à bois à travers un tuyau sortant de l’habitation par un mur. Cependant, l’utilisation de ce type de tubage implique l’apparition de taches noires et la dispersion de la fumée vers les habitations environnantes.

La sortie en ventouse

La sortie en ventouse est généralement reconnue comme le meilleur type de tubage pour l’installation d’un poêle à bois. Ici, le tube d’évacuation sert également de conduit d’alimentation du système de chauffage en air froid. Pour éviter les pertes éventuelles en énergie, il faudra vérifier l’étanchéité du tube. Ce dernier peut sortir par le toit ou par la façade.

Quel budget prévoir pour l’Installation d’un poêle à bois sans conduit de cheminée ?

Comme énoncé précédemment, la sortie de façade est le type de tubage le moins onéreux. Ensuite viennent la sortie de toiture et enfin la sortie en ventouse. Ainsi, le budget à prévoir pour l’installation d’un poêle à bois avec réalisation d’un système de tubage a une valeur comprise entre 2 000 et 3000 euros. Ce budget prend en compte aussi bien l’achat du matériel que la main d’œuvre. Ceci sous-entend évidemment qu’il faudra faire appel à un professionnel.

En effet, les particuliers ne disposent pas de l’expertise nécessaire pour mener à bien ce projet d’installation. Par contre, les experts du domaine se conforment à la réglementation des conduits d’évacuation de fumées, selon la norme NF DTU 24.1. Ainsi, le recours à un professionnel réduirait énormément le risque d’incendie dans les habitations.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in:Maison

0 %