règle de sécurité portique de levage
in

Portique de levage : les règles de sécurité à respecter

Conformément aux articles R4323-22 et suivant du Code du travail, tout appareil de levage (treuil, portique de levage, pont roulant, semi-portique…) devrait faire l’objet d’une vérification périodique. Visant à rendre sécuritaire leur utilisation, voici les démarches qu’il faut faire pour leur entretien.

Vérification périodique des appareils et accessoires de levage : quand le faire ?

Avant la mise en service d’un portique de levage, l’employeur est tenu de faire une vérification au préalable. Pour ce faire, il faut analyser si l’installation de ce dernier est réellement conforme ou non aux notices et aux normes recommandées par le fabricant. À part cela, avant chaque manœuvre, l’appareil doit faire l’objet d’une inspection qui vise à déceler toute éventuelle anomalie pouvant conduire à un éventuel accident.

Par ailleurs, si jamais le portique de levage est démonté ou a subi une quelconque modification, lors du montage ou en cas de réutilisation, pour des raisons de sécurité, un spécialiste devrait inspecter l’appareil. Enfin, une vérification pourrait aussi être requise après une demande expresse provenant de l’inspection du travail. Généralement, cette démarche pourrait s’engager s’il y a eu précédemment un incident technique ou un accident.

Qui doit réaliser la vérification du portique de levage ?

La vérification de la conformité aux règles de sécurité d’un portique de levage doit toujours être effectuée par une personne habilitée. Si l’entreprise qui exploite le portique de levage ne dispose pas de personnel certifié auprès d’un organisme accrédité́, elle serait alors dans l’obligation de recours à un tiers pour inspecter l’appareil. Et dans tous les cas, toute personne chargée de veiller sur la sécurité du portique doit être avisée auprès de l’inspection du travail.

A découvrir :   Comment faire opposition à un chèque ? Voici la procédure

Comment se déroule cette vérification périodique ?

Dans le cadre du respect des règles de sécurité sur l’exploitation d’un portique de levage, son inspection devrait suivre certaines démarches. Avant tout, il y a l’examen d’adéquation qui consiste à vérifier si l’appareil correspond bien aux travaux qu’on va lui faire subir. Après, il y a l’examen de montage et d’installation ainsi que l’essai de fonctionnement. Si le portique est fonctionnel, avant son utilisation, il faut estimer son coefficient d’épreuve statique et dynamique. Puis pour finir, il ne faut pas oublier l’examen de l’état de conservation. Vérification visuelle, il consiste à examiner les câblages, les poulies, les dispositifs d’arrêt d’urgence…

A propos de l'auteur, Laurent Pérez

Rédacteur web depuis plusieurs années maintenant, j'écris sur de nombreux sujets qui me tiennent à coeur sans me prendre la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

avantages canapé rotin

Canapé rotin : l’alternative écolo au canapé en cuir

astuces pour progresser en parapente

5 astuces pour progresser en parapente