RGPD e-mailing
in

Quelles sont les nouvelles règles en ce qui concerne le RGPD e-mailing ?

Le RGPD ou Règlement Européen sur la Protection des Données Personnelles est actuellement de plus en plus renforcé. Mis à jour le 25 mai 2018, certaines pratiques commerciales et marketing sont désormais interdites sous peine de payer une amende qui peut s’élever jusqu’à 4 % de son chiffre d’affaires annuel.

RGPD et e-mailing : quelles sont les choses qu’il ne faut pas faire ?

Lorsqu’un mailing est qualifié, on invite souvent l’utilisateur à remplir un formulaire d’inscription. Par rapport à cela, avant la validation de l’inscription, s’il ne clique pas sur une case à cocher, cela peut l’engager à accepter de recevoir différentes offres émanant d’autres sites ou entreprises. Si auparavant, cette pratique était tolérée, actuellement, elle est devenue interdite. Au lieu de cela, donc, il faut toujours jouer la carte de la transparence. En ne stipulant qu’après l’inscription, l’utilisateur peut recevoir différents mails promotionnels et dispose du droit de se désabonner à tout moment.

À part cela, en ce qui concerne les newsletters, les pratiques commerciales agressives ne sont plus admises. Il peut s’agir d’une proposition de remise ou d’offre exceptionnelle à tout prospect qui s’inscrit.

Par ailleurs, pour bien comprendre les nouvelles règles du RGPD, il convient de bien lire l’article 4, car on y résume à peu près tout. En somme, ces nouvelles règlementations se focalisent principalement sur le consentement des abonnés, des utilisateurs et des prospects. De ce fait, il faut bannir vos actions commerciales qui visent à détourner l’attention comme le Soft Opt-in, Opt-in passif, Opt-out et double Opt-in.

A découvrir :   Transformation RH agile : pourquoi la méthode agile est nécessaire ?

Comment faire une campagne d’e-mailing conforme au RGPD ?

En plus d’être conforme aux yeux de la loi, le respect du RGPD pourrait également améliorer l’expérience utilisateur et vous permettre d’avoir des prospects bien qualifiés et plus engagés. Pour faire des emailings dans les règles, si vous passez par un prestataire, il est impératif de vérifier si ce dernier conduit les campagnes conformément aux nouveaux règlements du RGPD ou non. Cependant, si vous menez votre campagne par votre propre moyen, pour faciliter les choses, l’idéal serait d’utiliser des outils comme AWeber et MailChimp. Très intuitifs, non seulement, ils peuvent vous proposer des mails designs et attrayants, mais ils offrent également différentes fonctionnalités qui permettent de mieux se conformer au RGPD.

 

A propos de l'auteur, Laurent Pérez

Rédacteur web depuis plusieurs années maintenant, j'écris sur de nombreux sujets qui me tiennent à coeur sans me prendre la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

calculer marge sur coût direct

Comment calculer la marge sur coût direct ?

faire un relevé d’architecture

Comment faire un relevé d’architecture ?